lundi 14 avril 2008

GUIDE DE PESSA'H 5768


Guide de Pessa’h 5768
du samedi soir 19 au dimanche 27 avril 2008

LES PREPARATIFS

Définition du ‘Hamets
La fête de Pessa’h se caractérise par le fait de consommer de la Matsa. Il est alors strictement interdit de manger ou même de posséder du ‘Hamets. Le ‘Hamets est un terme générique désignant toutes les nourritures et boissons faites à partir du blé, de l’orge, du seigle, de l’avoine, de l’épeautre et de tous leurs dérivés. Ces aliments sont interdits à Pessa’h car ils sont levés. Même une denrée ne contenant qu’une trace de ‘Hamets est interdite et ne doit pas être conservée à la maison. La Matsa utilisée toute l’année ne peut être conservée à Pessa’h. Pour la fête, on utilisera uniquement des Matsot "Cacher LePessa’h", fabriquées spécialement à cet effet.

Faire disparaître le ‘Hamets

Le ‘Hamets qui est en évidence, qu’il s’agisse de nourritures ou d’ustensiles utilisés tout au long de l’année et n’ayant pas été cachérisés pour Pessa’h, doivent être rangés dans des placards ou des chambres d’accès difficile, dont la porte sera fermée à clé ou au moyen d’un adhésif. Ce ‘Hamets sera vendu à un non-Juif, comme nous l’expliquerons plus loin. On nettoiera méticuleusement l’ensemble de la maison, de sorte qu’en disparaissent toutes les miettes et les restes de nourriture. On recherchera également le ‘Hamets dans sa voiture et dans son local professionnel. On inspectera les bureaux, les armoires et les tiroirs. On examinera les vêtements et surtout les poches, en particulier celles des enfants, les sacs et les cartables. Les sacs des aspirateurs seront changés ou tout au moins nettoyés.

Comment Préparer la Cuisine

On préparera la cuisine pour Pessa’h en la "cachérisant". Pour cela, on fera disparaître le ‘Hamets qui y a été cuisiné.


Plats et ustensiles
il est nécessaire d’avoir des assiettes, des couverts, des casseroles, des marmites et autres ustensiles, qui soient exclusivement réservés pour Pessa’h. En cas de nécessité, certains ustensiles utilisés tout au long de l’année, peuvent être conservés, à condition d’avoir été cachérisés pour Pessa’h. On consultera un Rabbin pour cela.

Cuisinière
On en grattera et l’on en nettoiera les différentes parties. Le four sera chauffé à la plus haute température possible pendant au moins une ou deux heures. Les grilles et les parties métalliques de la cuisinière seront chauffées au rouge. Ensuite, il sera bon de recouvrir le four et le dessus de la cuisinière avec du papier aluminium.

Four à micro-ondes
On nettoiera soigneusement le four. On remplira d’eau un récipient propre, n’ayant pas été utilisé pendant les dernières 24 heures. On allumera le four à micro-onde et on laissera se former une vapeur abondante. Puis, on éteindra le four et l’on en séchera l’intérieur. Pour l’utiliser pendant Pessa’h, on placera une plaque de polystyrène ou tout autre objet épais entre la marmite et la paroi du four sur laquelle elle repose. Pendant la cuisson, la nourriture sera recouverte de toute part.

Evier en inox
Il sera consciencieusement nettoyé. 24 heures avant de le cachériser, on n’y déversera plus d’eau chaude provenant d’un ustensile ‘Hamets. On fera bouillir de l’eau dans une casserole qui n’a pas été utilisée pendant les dernières 24 heures et on la versera, en trois fois, sur chaque partie de l’évier, y compris l’égouttoir. Tout sera ensuite nettoyé.

Eléments de cuisine, réfrigérateur, congélateur, placards, tables et tiroirs
On les nettoiera, on les grattera méticuleusement, afin d’en retirer toutes les miettes et tous les restes. Ensuite, on recouvrira d’un papier épais les surfaces entrant en contact avec la nourriture ou les ustensiles chauds.

Nappes et napperons
On les lavera avec une lessive sans amidon.

Les Achats

Lorsque l’on achète des aliments pour Pessa’h, il faut vérifier qu’ils soient non seulement cachers, mais aussi spécialement surveillés pour la fête, "Cacher LePessa’h", c’est à dire sans ‘Hamets.

Fruits frais, viandes et poissons
Tous les fruits frais, les légumes, de même que les viandes et les poissons cachères, peuvent être utilisés à Pessa’h, à condition d’avoir été préparés selon la Loi juive et de ne pas être entrés en contact avec des aliments ou des ustensiles ‘Hamets.

Beaucoup ont coutume, à Pessa’h, de ne pas manger de riz, de maïs, de moutarde, de légumineuses, telles que petits pois, fèves, haricots, ou d’autres aliments les contenant. Produits manufacturés : A l’heure actuelle, il existe de nombreux produits manufacturés "Cacher LePessa’h".

On n’achètera cependant que ceux qui ont fait l’objet d’une surveillance rabbinique digne de confiance et également valable pour Pessa’h.

Bien évidemment, les aliments levés, à base de céréales, sont ‘Hamets et strictement interdits à Pessa’h. C’est en particulier le cas pour le pain, les gâteaux, les petits déjeuners à base céréales, les pâtes, la bière, le Whisky.

Pour les aliments des nourrissons vérifier les composants et consulter un Rabbin.

Pharmacie familiale
De nombreux médicaments, cosmétiques et produits de beauté contiennent du ‘Hamets. On consultera un Rabbin compétent pour déterminer ceux qui peuvent être utilisés à Pessa’h. Ceci s’applique également à la nourriture pour les animaux.

LA FÊTE


La veille de Pessa’h au matin, samedi 19 avril, le ‘Hamets ne pourra être consommé que dans les premières heures du matin, jusqu’à 11h30 à Paris. Passé ce moment, seule une nourriture Cachère pour Pessa’h pourra être consommée. Néanmoins, on s’abstiendra de manger de la Matsa jusqu’au Sedèr. Nous verrons plus loin en détails les particularités du calendrier de cette année.

Le Jeûne des Premiers-nés

Lorsque D-ieu fit périr les premiers-nés de l’Egypte, Il sauva ceux des enfants d’Israël. C’est la raison pour laquelle, les premiers-nés parmi les Juifs, ou les pères de premiers- nés garçons qui n’ont pas encore atteint l’âge de 13 ans, doivent jeûner le jour précédant Pessa’h, afin d’exprimer leur gratitude à D-ieu.

Cette année, le jeûne est avancé au jeudi 17 avril, à cause de Chabbath. Néanmoins, la coutume veut, depuis plusieurs siècles, que ce jeûne puisse être supprimé en participant à une fête de conclusion de l’étude d’un traité du Talmud. Une telle célébration a lieu, de façon générale, dans chaque synagogue. On contactera sa propre communauté pour savoir à quelle heure elle aura lieu.

Les Jours de Conclusion de Pessa’h

Pessa’h dure huit jours et les deux derniers jours de la fête sont également Yom Tov. La fin de Pessa’h aura lieu le Dimanche 27 avril, à 22h52 à Paris. Jusqu’à ce moment, aucun aliment ‘Hamets ne peut être acheté ou consommé.

Le ‘Hamets

Comment Rechercher et Brûler le ‘Hamets
On entreprend habituellement un nettoyage attentif de la maison pour la préparer à la fête de Pessa’h. Cette année, le jeudi 17 avril au soir, on recherchera le ‘Hamets dans toute la maison, en tenant à la main une bougie allumée. Il est de coutume d’éparpiller dans la maison dix petits morceaux de ‘Hamets enveloppés dans du papier, avant le commencement de cette recherche.

La Bénédiction
Avant de commencer, on récitera la bénédiction suivante :

Barou’h Ata Ado-naï Elo- Hénou Mélè’h Haolam Achère Kidéchanaou Bemitsvotav Vetsivanou Al Biour ‘Hamets

Béni sois-Tu Eternel notre D.ieu, Roi de l’univers, qui nous a sanctifié par Ses Commandements et nous a ordonné de détruire ce qui est levé

La Recherche
Ensuite, à la lueur d’une bougie, on recherchera le ‘Hamets dans chaque pièce et dans tout endroit de la maison pouvant contenir du ‘Hamets, cave, grenier garage ou voiture.

Lorsque cette recherche sera terminée, on récitera la formule suivante : « Que tout levain ou matière levée, qui se trouve en ma possession, que je n’ai pas vu ou que je n’ai pas détruit, dont je n’ai pas connaissance, soit considéré comme inexistant et sans valeur, comme la poussière de la terre. »

Puis, on prendra tout le ‘Hamets que l’on aura trouvé pendant la recherche, on le placera en lieu sûr, afin qu’il ne se répande pas, de sorte qu’on puisse le brûler le lendemain matin.

Les aliments que l’on a l’intention de vendre ou de consommer ultérieurement seront mis de côté.

La recherche du ‘Hamets doit se faire également sur le lieu de travail.

Brûler le ‘Hamets
Cette année, le Vendredi 18 avril avant 12h40 à Paris, on brûlera le ‘Hamets qui a été trouvé pendant la recherche.

Veille de Pessa’h qui tombe un Chabbath
Il faut préparer sa maison pour Pessa'h avant Chabbath . Ainsi, les repas de Chabbath seront cuisinés et mangés dans de la vaisselle Cacher LéPessa’h - pour Pessa’h.

Nous devons pour honorer le Chabbath, manger des Haloth - du pain - durant le repas du vendredi soir et de Chabbath matin. Pour cela, on prendra la précaution de préparer juste la quantité de pain nécessaire pour Motsi et pour Birkath Hamazon. On mangera ce ‘Hamets dans un coin éloigné de la table de Pessa'h.
Après Motsi, il est recommandé de bien se nettoyer et de se rincer la bouche avant de passer à table pour les repas consommés dans la vaisselle de Pessa'h. Le Chabbath matin, on devra faire l’office assez tôt afin d’avoir le temps de passer à table et de finir le ‘Hamets avant l’heure de fin de consommation du 'Hamets (11h30 à Paris).
Samedi matin, 23 avril, on se débarrassera du ‘Hamets restant et on récitera avant 12h40, le KOL ’HAMIRA : « Que tout levain ou matière levée qui est en ma possession, que je l’ai vu ou non, que je l’ai considéré ou non, que je l’ai détruit ou non, soit considéré comme inexistant et sans valeur, comme la poussière de la terre. »

COMMENT VENDRE LE HAMETS ?

Dans la mesure où il est interdit de posséder du ‘Hamets à Pessa'h, il est nécessaire de vendre à un non-juif celui que l’on possède, de même que les ustensiles ‘Hamets qui n’ont pas été nettoyés.

Tout aura été rangé dans les placards ou dans des chambres, lors de la préparation de la maison pour Pessa’h. Ces endroits seront maintenant fermés à clé ou avec un adhésif et loués au non-juif, lors de la vente du ‘Hamets.
Les modalités de cette vente étant très compliquées, elles ne peuvent être exécutées que par un Rav, qui, au nom de tous ceux qui lui en délèguent le pouvoir, vend le ‘Hamets à un non-juif, le matin précédant Pessa’h - cette année le vendredi - et lui rachète la nuit suivant la fête.

VENTE EN LIGNE SUR
www.loubavitch-neuilly.com

Matsa Chmourah

En hébreu, "Chmourah" signifie gardée et ce terme décrit parfaitement ce qu’est cette Matsa. La farine utilisée pour sa fabrication est gardée, protégée de tout contact avec de l’eau, depuis le moment de la moisson.

En effet, si elle était mouillée, elle pourrait lever et devenir impropre à la consommation pendant Pessa’h. Ces Matsoth sont rondes, pétries à la main et ressemblent à celles que les enfants d'Israël consommèrent lorsqu’ils quittèrent l’Egypte.

Elles sont cuites sous stricte surveillance rabbinique, afin de s’assurer qu’elles ne puissent en aucune façon lever pendant la fabrication. La Matsa Chmourah doit être utilisée pendant les deux nuits du Sédèr, en particulier pour les trois Matsoth posées sur le plateau.

Elle est disponible au Beth Habad-Lubavitch de Neuilly sur Seine en contactant le 01 46 24 70 70.

Calendrier des fêtes

Jeudi 17 avril

Jeûne des premiers-nés
Recherche du ‘Hamets à partir de 21h35

Vendredi 18 avril
Veille de Chabbath Hagadol
Destruction du ‘Hamets avant 12h30
Vente du ‘Hamets (par l’acte de vente) avant 12h40
Allumage des bougies avant 20h27 avec la bénédiction 4

Samedi 19 avril
Chabbath Hagadol
On arrête de manger du ‘Hamets avant 11h30
On détruit les restes de ‘Hamets et on récite le Kol 'Hamira avant 12h40
On allume les bougies de Yom Tov - avec une flamme allumée depuis la veille de Chabbath - avec les bénédictions 1 et 2 après 21h39
On commence le 1er Sédèr après 21h39

Dimanche 20 avril - Premier Jour de Pessa’h
On commence à compter le Omer dès ce soir
On allume les bougies de Yom Tov à partir d’une flamme déjà existante avec les bénédictions 1 et 2 après 21h41 à partir d’ une flamme allumée depuis la veille de Chabbath
Puis on commence le 2ème Séder

Lundi 21 avril : 2nd jour de Pessa’h
Fin des premiers jours de fête : 21h42

Du 22 au 25 avril : Hol Hamoed / Demi-fêtes
on ne met pas les Téfiline

Vendredi 25 avril
On allume les bougies de Chabbat et Yom Tov avec la bénédiction 3 avant 20h37

Samedi 26 avril - 7ème jour de Pessa’h
On allume les bougies de Yom Tov à partir d’une flamme allumée depuis la veille de Chabbath avec la bénédiction 1 après 21h50

Dimanche 27 avril - 8ème jour de Pessa’h
On dit le Yizkor, prière commémorant la mémoire des défunts
L'après-midi : Séoudat Machia'h
Fin de Pessa’h à 21h52 : Il est nécessaire d’attendre une heure avant d’utiliser le ‘Hamets qui a été vendu à un non-Juif, afin que celui-ci puisse être racheté par le Rav.

BENEDICTIONS

de l’allumage des bougies de la fête

1: Barou'h Ata Ado-Naï Elo-Hénou Mélè'h Haolam Achèr Kidéchanou Bémitsvotav Vétsivanou Léhadlik Nèr Chèl Yom Tov

2: Barou'h Ata Ado-Naï Elo-Hénou Mélè'h Haolam Chéhé'héyanou Vekiyémanou Vehiguianou Lizmane Hazé

3: Barou'h Ata Ado-Naï Elo-Hénou Mélè'h Haolam Achèr Kidéchanou Bémitsvotav Vétsivanou Léhadlik Nèr Chèl Chabbat Véchel Yom Tov

4: Barou'h Ata Ado-Naï Elo-Hénou Mélè'h Haolam Achèr Kidéchanou Bémitsvotav Vétsivanou Léhadlik Nèr Chèl Chabbat Kodech

Le SEDER

La Préparation du Seder Cette année, il faudra préparer les éléments du plateau du Séder (Harroseth, Zéroa...), vendredi avant le Chabbath ou samedi après Chabbath.

Attention : Il est interdit de dresser la table ou de préparer les éléments du Seder pendant le Chabbath.

Pour le second Seder, on dressera la table et on préparera le repas après la fin du premier jour de Yom Tov.

On consultera les heures exactes dans le calendrier de Pessa’h.

On mettra trois Matsoth l’une sur l’autre et on les recouvrira d’un napperon.

Sur ce napperon, ou sur un plateau, on disposera les choses suivantes :

1 - ZROA : Un morceau de viande rôtie, habituellement un os d’agneau ou un coup de poulet

2 - BETSA : Un oeuf dur (on le sert traditionnellement trempé dans de l'eau salée, comme premier plat de repas.)

3 - MAROR : Des herbes amères, en général on utilise du raifort ou de la laitue

4 - 'HAROSSET : Une pâte faite de noix, de poires, de pommes et d’un peu de vin

5 - KARPAS : On peut utiliser de l’oignon, du céleri, du persil ou de la pomme de terre

6 - MAROR : Même chose qu’au n°3

ATTENTION

Pour avoir accompli comme il se doit la Mitsva du Séder, il faut avoir :

- Mangé 30g de Matsa au minimum, accoudé sur le côté gauche et en moins de 4 minutes & 30g de Maror

- Bu les 4 coupes de vin, accoudé sur le côté gauche (sur un coussin ou sur le dossier d'une chaise)

On peut également utiliser du jus de raisin Cacher. Chaque coupe doit avoir un minimum de 8,6 cl. et doit être bue dans sa majorité.
A tous et à toutes,
ayez un Pessa'h Cachère et joyeux,
et l'an prochain, à Jérusalem,
avec Machia'h et le 3ème Temple reconstruit.

1 commentaire:

Kijar a dit…
Ce commentaire a été supprimé par un administrateur du blog.